Australie: Accusations de chantage abandonnées contre les fonctionnaires du CFMEU

16 May 2018 11:50

 

L'IBB est heureuse d'entendre la décision du directeur des poursuites publiques australiennes de retirer les accusations de chantage portées contre Shaun Riordan et John Setka, responsables de la section Victorienne du CFMEU.

“Cette affaire a été l'aboutissement d'une chasse aux sorcières menée contre les syndicats par les gouvernements libéraux depuis plus de quatre ans. Cela n'a rien à voir avec la sécurité ou les droits des travailleurs, il a toujours été question de criminaliser les syndicats.”

Les accusations portent sur des allégations selon lesquelles, en 2013, les responsables avaient parlé à des cadres de la société de matériaux de construction Boral de ne pas fournir de béton aux chantiers de Grocon à Melbourne.

Cette victoire confirme les progrès réalisés par le mouvement syndical australien ces derniers mois.

Par exemple, le feu vert de la fusion du CFMEU avec le syndicat Maritime créera un «super syndicat» de 200 000 membres.

De plus, des travailleurs australiens sont sortis en force contre le gouvernement libéral dans le cadre de la campagne #changetherules de l'ACTU pour de meilleurs salaires et conditions. Cent mille personnes ont marché dans les rues de Melbourne le 9 mai, exigeant la fin des inégalités.

Lors du Congrès mondial de l'IBB en décembre 2017, une resolution a été adoptée en solidarité avec les travailleurs australiens et contre la Commission australienne du Bâtiment et de la construction ABCC. L'IBB a déposé une plainte auprès du Comité de la liberté syndicale du BIT.