Défendre les normes du travail au sein du FSC: une entrevue avec Jeanette Clarke

31 July 2017 07:32

 

J'ai travaillé comme chercheuse, facilitatrice et consultante dans le domaine du développement depuis 30 ans, spécialisée en foresterie dans le contexte de la réduction de la pauvreté et de la sécurité des moyens de subsistance. J'ai beaucoup travaillé en Afrique du Sud, au Zimbabwe, en Tanzanie et dans d'autres pays de l'Afrique australe et orientale. J'ai une expérience de consultation de long terme sur les aspects sociaux de la production commerciale du bois, y compris le travail, l'engagement communautaire, les droits fonciers et la responsabilité sociale des entreprises; le développement d'entreprises sylvicoles à petite échelle et communautaires; les forêts, les arbres et les moyens de subsistance en milieu rural; et la gestion communautaire des ressources naturelles.

Quel est votre rôle au sein du FSC?

J'ai été impliquée dans le Forestry Stewardship Council (FSC) au cours des vingt dernières années, en tant que spécialiste sociale des audits FM et plus récemment dans le développement des normes nationales, le développement des politiques FSC et en tant que membre active de la chambre sociale.

Quels sont les principaux défis du système FSC en ce moment?

Historiquement, le FSC a été plus faible sur les aspects sociaux. Les voix sociales ont tendance à être moins audibles que celles de leurs homologues environnementaux et économiques. Du point de vue du travail, un défi majeur a été de protéger tous les droits des travailleurs dans le climat actuel de l'impartition du travail. Les normes FSC ont largement contribué à protéger les travailleurs contractuels en les incluant dans la définition des travailleurs et en veillant ainsi à ce que les normes s'appliquent également aux employés indirects. L'inclusion des normes salariales dans les IGI constitue en outre une avancée importante à cet égard. Cependant, dans certains pays, il demeure une difficulté par rapport à l’interprétation et l'inclusion des travailleurs contractuels dans les audits FM. La protection contre l'insécurité du contrat à court terme reste un autre défi. L'inclusion des normes du travail dans le CoC est un autre défi majeur à l'examen et rencontre actuellement une forte résistance de la part des groupes d'employeurs dans certains pays.

Comment Rulita a-t-elle contribué au système FSC?

Rulita apporte une expérience et un engagement de toute une vie pour les droits des travailleurs au conseil d'administration de FSC. Cela a été particulièrement important et opportun compte tenu de la faiblesse historique de ces voix dans le système FSC.

Pourquoi Rulita devrait-elle être réélue en tant que membre du Conseil?

Il y a actuellement des défis auxquels font face le FSC concernant la protection des droits des travailleurs au sein du système et il est très important que Rulita continue de jouer le rôle efficace qu'elle a joué dans la défense de ces droits. Comme présidente du conseil d'administration, elle a également joué un rôle important dans la création d'un consensus entre les différents groupes d'intérêt et peut continuer à intégrer ces compétences de conciliation à son poste de membre du conseil d'administration.