Hong Kong: Action 11-11 tient Leighton Asie pour responsable des accidents du travail

13 November 2017 03:25

 

Le 11 novembre 2017, le syndicat CSWGU et l'Association des droits des victimes de blessures et d'accidents (ARIAV) ont lancé une campagne nationale exigeant que Leighton Asie soit tenue pour responsable de violations des droits à la santé et à la sécurité des travailleurs. La campagne a été lancée sur un chantier de construction de Leighton à Kowloon Bay, à Hong Kong, et un cadre supérieur de Leighton a reçu une pétition du syndicat.

“La réputation de Leighton pour les accidents et les mauvaises relations professionnelles à Hong Kong devient notoire", a déclaré le représentant régional de l’IBB Asie et Pacifique, Apolinar Tolentino. "Ce sont de gros contrats et beaucoup d'argent est gaspillé, mais Leighton semble toujours incapable de prévenir les accidents sur le site. Il est temps d'agir, et nous soutenons à fond le CSWGU et l'ARIAV dans cette campagne.”

Leighton Asia détient un certain nombre de mégaprojets d'infrastructure de plusieurs milliards à Hong Kong, dont le Passengers Clearance Building aux installations de Hong Kong Boundary Crossing, au pont Hong Kong-Zhuhai-Macao et au point de contrôle de la frontière Liantang / Heung Yuen Way. À Hong Kong, Leighton (en coentreprise avec Gammon) a obtenu d'importants contrats MTR (rail), y compris la section Hong Kong de la liaison ferroviaire express Ghuangzhou-Shenzhen-Hong Kong, un projet de 8,9 milliards de dollars Hong Kongais qui inclura 380 000 mètres carré de section souterraine à la gare West Kowloon North.

La campagne 11-11 mettra en lumière les accidents du travail de Leighton Asie sur les chantiers de construction qui ont eu lieu le 11 novembre 2013 et le 11 novembre 2016. "Le public doit connaître le coût humain des grands projets d'infrastructures à Hong Kong. Des entreprises comme Leighton Asie, doivent mettre la sécurité des travailleurs avant les profits et les objectifs d'achèvement », a déclaré Pat Kan Chan, président du CSWGU lors du lancement de la campagne.

Le 11 novembre 2013, un électricien philippin a été retrouvé inconscient alors qu'il travaillait sur le tunnel souterrain du chantier de construction de Pat Heung. Leighton Asia avait enfreint le règlement sur l'ordonnance SST du chapitre 509 en déployant le travailleur pour travailler seul dans des locaux dangereux qui n'étaient pas sous le contrôle de l'employeur. L'entreprise a alors empêché la famille de la victime de signaler cette affaire au service de Santé et Sécurité du Département du travail.

Le 11 novembre 2016, quatre travailleurs népalais sont tombés d'une plate-forme de 7,6 mètres de hauteur à la nouvelle installation de contrôle frontalier de Lin Tong, près de la Chine continentale, sur le site de construction de Leighton Ta Kwu Ling. L'accident a tué un travailleur et blesser grièvement les trois autres.

Leighton Asia est membre du groupe CIMIC (anciennement Leighton Holding), dont la société allemande Hochtief AG détient une participation majoritaire. « Nous comprenons que l'IBB a un accord-cadre avec Hochtief Allemagne », a déclaré Kan Chan. "Cette campagne 11-11 appelle à un soutien international plus large pour exger que Leighton Asia soit tenu responsable des accidents du travail. Nous demandons également à Leighton Asia de collaborer avec CSWGU et ARIAV, et d'améliorer les conditions de travail sur ses chantiers de construction à Hong Kong.”