L'IBB, le ministère du Travail et les travailleurs migrants discutent des réformes du travail avec les footballeurs et l'OIT lors du Forum des dirigeants communautaires au Qatar

L'Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois (IBB) et le Ministère du Travail du Qatar ont tenu leur forum régulier des dirigeants communautaires (CLF) le 27 mars 2022. Organisé depuis 2018, le forum s'est réuni au moins deux fois par an pour donner aux dirigeants des communautés de migrants et aux représentants des travailleurs qui travaillent et vivent au Qatar une plate-forme pour un dialogue structuré avec le Ministère du Travail.  


Le dernier CLF a été rejoint par la FIFPRO, le syndicat mondial des joueurs de football professionnels, et le bureau de projet de l'OIT au Qatar, deux jours avant la Conférence mondiale des sports de l'IBB qui s'est tenue au Qatar les 29 et 30 mars.  


Lors d'une conversation ouverte avec le Ministère du travail, les dirigeants et les travailleurs des communautés de migrants ont proposé des solutions concrètes à court terme pour relever les défis auxquels ils sont confrontés, ainsi qu'une mise en œuvre efficace et durable des réformes du travail au fil des ans. Parmi les obstacles qui subsistent, les travailleurs ont souligné la nécessité pour les employeurs de respecter pleinement les dispositions de la loi. 


Le non-paiement et le retard de paiement des salaires restent le problème le plus fréquemment signalé.


Pour l'IBB et la FIFPRO, la mise en œuvre efficace des réformes du travail nécessite une application de la loi par le haut et une organisation des travailleurs par le bas. Pour remédier aux lacunes et aux difficultés qui subsistent dans la mise en œuvre des réformes et pour protéger les droits fondamentaux des travailleurs, il faut franchir une étape nouvelle et novatrice : la création et la reconnaissance d'un centre pour les travailleurs migrants.


La création d'un Centre des travailleurs migrants offrirait un espace à toutes les communautés de travailleurs migrants pour se réunir et discuter des défis et des propositions de remèdes dans le cadre d'un dialogue avec les autorités, participer à des opportunités d'apprentissage et d'acquisition de compétences, recevoir des informations, des conseils et des orientations concernant leurs droits en matière d'emploi, de santé et de sécurité et la mise en œuvre effective des réformes du travail au Qatar.