Les droits de 3 000 travailleurs menacés, un syndicat pakistanais dépose plainte contre un projet hydroélectrique

Le 6 juillet, l'IBB et la Fédération pakistanaise des travailleurs du bâtiment et du bois (PFBWW) ont déposé une plainte conjointe auprès du conseiller/médiateur en conformité (CAO) de la Société financière internationale (SFI), invoquant la violation flagrante des droits de 3 000 travailleurs du projet hydroélectrique de Karot au Pakistan, soutenu par la SFI.

PFBWW, qui a un syndicat enregistré sur le site du projet hydroélectrique, a déclaré que le chantier portait atteinte aux normes fondamentales du travail de l'OIT. Elle a déclaré que les droits à la liberté d'association et à la négociation collective sont menacés. En particulier, leur plainte énumère des violations spécifiques des propres normes de performance de la SFI (2 et 4) sur les organisations de travailleurs, la santé et la sécurité, les conditions de travail et les termes d'emploi, les mécanismes de grief, le désengagement et les préoccupations liées à l'utilisation des forces de sécurité. Le syndicat a également signalé des cas de démantèlement de syndicats, de licenciements illégaux et de sous-paiement des salaires et des avantages. Il a également fait part de ses graves préoccupations concernant la santé et la sécurité des travailleurs qui, selon lui, se sont aggravées en raison de la COVID-19.

Aslam Adil, secrétaire général de la FITBB, s'est dit optimiste quant à la plainte déposée devant  

IFC. "Nous avons organisé activement des projets de méga-infrastructures au Pakistan et nous avons constamment soulevé et traité les problèmes des travailleurs en faisant participer la direction, en renforçant notre syndicat au niveau du site, en dialoguant et en intervenant sur le plan judiciaire. Avec cette plainte, nous espérons sincèrement que les droits des travailleurs et des syndicats seront pleinement reconnus et respectés dans le cadre du projet hydroélectrique de Karot", a déclaré Adil.  

Le projet hydroélectrique de Karot consiste à construire une centrale hydroélectrique au fil de l'eau de 720 MW, comprenant un barrage de 95,5 m de haut et un réservoir de 27 km de long sur la rivière Jhelum. Karot appartient principalement à la China Three Gorges South Asia Investment Limited (CSAIL), qui a été créée par la China Three Gorges Corporation (CTGC). Au moment de la signature du bail, Karot Hydro était le plus grand projet hydroélectrique de la SFI et représentait sa première grande collaboration avec la China Export Import Bank, la China Development Bank et le Silk Road Fund. La SFI est membre du groupe de la Banque mondiale.