Des travailleurs indonésiens gagnent le paiement de l'Eid sur un chantier de construction d'une centrale électrique Chinois

28 May 2020 08:32

Le syndicat indonésien SERBUK a négocié avec succès le paiement des contributions à l'Eid dues par PT Guangdong Power Engineering Co. à soixante-quatorze (74) travailleurs du site de construction de la centrale à charbon "PLTU Sumsel 1" à Sumatra.  

Le syndicat fait également pression pour le paiement des arriérés de salaires aux travailleurs qui n'ont pas été payés depuis mars 2020, suite à une grève d'un mois. Cette grève a forcé l'entreprise à accepter de nouvelles conditions d'emploi. Cependant, l'entreprise a depuis utilisé la pandémie de COVID-19 comme excuse pour arrêter le travail sans salaire des travailleurs externalisés du site.  

"La loi indonésienne sur la main-d'œuvre oblige les employeurs à payer les salaires des travailleurs lorsque l'arrêt de travail est causé par des conditions extérieures. En cette période de l'année en Indonésie, les fonds destinés à couvrir les célébrations de l'Hari Raya (Eid) des travailleurs sont particulièrement importants", a déclaré Khamid Istakhori, secrétaire général de F-SERBUK.

Le 21 mai, le syndicat a négocié avec l'entreprise et est parvenu à un accord sur le paiement de la contribution des travailleurs à l'Eid. Le syndicat se coordonne maintenant avec le gouvernement local pour réaliser le paiement des salaires et le redéploiement des travailleurs sur le site, sous réserve de mesures de distanciation physique. Guangdong Power Engineering est la principale filiale de l'énorme conglomérat public Energy China.