Interventions multipartites en faveur du travail décent lors des grands événements sportifs

15 October 2018 15:20


Un forum public mettant en évidence le rôle des multiples parties prenantes pour garantir les droits des travailleurs migrants a conclu la conférence mondiale sur le lien entre sports et migration, qui s'est tenue à Katmandou, au Népal. Le panel était composé de deux importants acteurs - le gouvernement et les employeurs - car les journées précédentes étaient axées sur les perspectives des syndicats.

« Notre objectif est de soutenir les travailleurs migrants et leurs familles tout au long du cycle de la migration. Nous apportons une assistance aux migrants en cas d'invalidité ou de décès et aux personnes en détresse », a déclaré Jiwan Rai, directeur Conseil pour la Promotion du Travail à l’Etranger (FEPB), une agence gouvernementale semi-autonome.  

Henriette McCool, responsable de l'innovation sociale chez VINCI, a présenté les travaux de QDVC / VINCI, une entreprise commune de Qatari Diar et de VINCI, où elle était responsable de la responsabilité sociale de l'entreprise.  

Elle a déclaré que la société avait une forte culture en matière de sécurité et de RSE : « En 2014, nous avons créé des comités de protection des travailleurs et en 2016, nous avons procédé à des élections indépendantes des représentants de ces comités. Nous effectuons également des audits de sécurité de nos entrepreneurs, sous-traitants et agences de recrutement. Nous avons entamé un dialogue avec l'IBB en 2013 et abouti à un accord quatre ans plus tard».